Top of this page
Skip navigation, go straight to the content

 

Témoignage de Lut (Belgique)

La mère de Lut lui a appris à prendre sa vie en main. Employée dans un centre de rééducation, elle a vu de ses yeux les conséquences de l’ostéoporose en cas de fracture.

Lorsqu’elle est diagnostiquée, elle décide de faire tout ce qui est possible pour empêcher sa maladie de progresser. Lut appelle l’ostéoporose la « voleuse silencieuse », car elle ronge les os du malade sans qu’il s’en aperçoive, jusqu’à ce qu’il subisse une fracture et qu’il soit alors trop tard pour y remédier.

Malgré un respect strict du régime prescrit dans le cadre de son traitement, elle n’a jusqu'à présent pas réussi à stabiliser son score de densité minérale osseuse (DMO). Le prochain test de DMO approche et Lut espère avoir enfin trouvé un moyen de réduire la progression de sa maladie.

Toutefois, face à l’exemple de l’une de ses tantes, souffrant de multiples fractures des vertèbres qui lui causent des douleurs constantes, Lut doit aussi se préparer mentalement au pire. Des antécédents familiaux d’ostéoporose sont un facteur de risque majeur et elle incite donc ses filles à faire contrôler leur DMO dès l’âge de 45 ans.

A la mort de sa mère, Lut a eu le sentiment de perdre sa meilleure amie. Sa petite-fille Louise lui donne aujourd’hui toute son énergie. Lut essaie d’être pour ses filles le même ancrage solide que l’avait été pour elle sa mère. Elle est convaincue que ses filles feront de même pour leurs propres enfants, notamment en leur apprenant à stopper net « la voleuse silencieuse ».

 

 

 

image description

 "Les gens ne voient pas ma maladie et comment elle menace mon indépendance, ces personnes ne se rendent pas compte qu'elles pourraient un jour être concernées "